Tisserand de la compréhension du devenir
Conférencier, expert et auteur

Pour une axiomatique métaphysique

Les métaphysiciens, de puis toujours, essaient de se convaincre les uns les autres, par divers moyens, du mieux fondé de leur propre conviction. Ce petit jeu a presque totalement discrédité la métaphysique puisque, d'accord avec les sceptiques et les sophistes, on peut être persuadé que le raisonnement logique peut prouver tout et son contraire dès lors que les prémisses sont flous et les méthodes incomplètes. Le but du présent article n'est pas de proposer une opinion particulière que j'aurais fait mienne, mais d'établir une typologie de toutes les opinions possibles, sachant qu'il est définitivement impossible, par la logique du raisonnement, de "prouver" que telle ou telle est plus ou moins vraie. Le débat, ensuite de ce travail, ne sera donc plus de "prouver", mais , à l'instar de Pascal, de préciser son propre pari philosophique et d'éventuellement discuter de ses avantages et inconvénients par rapport aux autres paris possibles.

application/msword Pour une métaphysique axiomatique 97.doc — 107 KB