Tisserand de la compréhension du devenir
Conférencier, expert et auteur

Changement intérieur, changement extérieur : vers la simplicité

Une journée pour faire le point sur le sens d'être ... et de devenir. Avec des orateurs de grande qualité : Marc Halévy, Thomas D'Ansembourg, Christian Arnsperger. Une co-organisation Tetra, Chaire Hoover d'éthique économique et sociale, Amis de la Terre et de la Maison de l'Ecologie.
  • Changement intérieur, changement extérieur : vers la simplicité
  • 2010-02-27T09:30:00+01:00
  • 2010-02-27T18:30:00+01:00
  • Une journée pour faire le point sur le sens d'être ... et de devenir. Avec des orateurs de grande qualité : Marc Halévy, Thomas D'Ansembourg, Christian Arnsperger. Une co-organisation Tetra, Chaire Hoover d'éthique économique et sociale, Amis de la Terre et de la Maison de l'Ecologie.
  • Quand 27/02/2010 de 09:30 à 18:30 (Europe/Brussels / UTC100)
  • Ou Louvain-La-Neuve (auditoire Montesquieu, rue Montesquieu 32)
  • Nom du contact
  • Téléphone du contact ++32 (0)771.28.81 (9h30-12h30)
  • Participants Tous publics
  • Site Internet Visitez le site Internet
  • Ajouter l'événement au calendrier iCal

Cheminer vers plus de cohérence, c'est vouloir que nos actes, comportements et modes de vie correspondent à nos valeurs.

C'est espérer que notre richesse intérieure puisse se traduire à l'extérieur, et c'est chercher des moyens de convertir notre désir de changement intérieur en des mutations visibles et bénéfiques.

Quand nous entamons un travail sur nous-mêmes, nous espérons qu'il aura un impact dans notre vie quotidienne, dans nos relations aux autres. Inversement, les changements que nous opérons dans notre environnement et dans nos habitudes visent souvent à trouver un meilleur équilibre intérieur.

De nombreuses sagesses suggèrent que l'une des marques extérieures de notre avancement personnel est la capacité à vivre avec moins: la simplicité. Que peut nous apprendre la simplicité, et en quoi peut-elle être liée à une démarche de spiritualité ou de développement personnel? En quoi la "vie simple" est-elle importante aujourd'hui pour chacun de nous, mais également pour la collectivité et pour la planète?

Car comme le disait bien Gandhi, se changer soi peut avoir des conséquences plus grandes que notre seul bien-être individuel. Mais sommes-nous prêts à traduire  à l'extérieur ces changements intérieurs et à adapter en conséquence nos modes de vie? Quelles sont les illusions, les compromissions à éviter sur le chemin du changement intérieur de "simplification"?

Entre témérité et saine prudence, entre enthousiasme et indispensable discernement, ce forum proposera à la fois des réflexions de fond et des orientations concrètes pour nous mettre sur la voie du changement.

Programme : 

Conférences plénières (9h30-12h30)

  • Introduction : Thierry Verhelst, juriste, anthropologue, enseignant universitaire, auteur de "Des racines pour l'avenir:cultures et spiritualités dans un monde en feu"
  • Marc Halévy, philosophe et physicien de la complexité, prospectiviste, auteurs de nombreux ouvrages dont "Principe frugalité" et "Simplicité et minimalisme" (Dangles, 2009) : "QUATRE VERTUS POUR LA SIMPLICITE". Depuis 2006, notre monde a basculé dans une logique de pénuries et la décroissance n'est plus un choix, maiis une obligation. Mais cette décroissance imposée peut être sublimée au travers d'un nouvel art de vivre, au travers d'une redéfinition de la joie de vivre. Pour réussir cette métanoïa, quatre vertus doivent être cultivées qui correspondent aux quatre fondamentaux de tout comportement humain. Une nouvelle éthique se dessine donc qui se construit sur les conceppts de frugalité, fécondité, élégance et nobelesse. Ces 4 vertus tresseront la simplicité vécue.
  • Thomas D'Ansembourg, ancien avocat formé à la communication non violente et à diverses approches psycho-thérapeutiques, auteur de "Qui fuis-je? Où cours-tu? A quoi servons-nous?" : "MONDE NOUVEAU, CONSCIENCE NOUVELLE : VERS L'INTERIORITE CITOYENNE". Chacun de nous cherche un sens personnel et vivant à son existence. Faute de le trouver à l'intérieur de soi, nous avons créé une société où tout le monde court hors de soi. Cette course nous épuise et épuise la planète ; et ceux qui n'ont plus rien à y gagner n'ont également plus rien à perdre ... Cette course à l'extérieur vient, notamment, de ce que les hommes se sont faits longtemps violence en négligeant leur sensibilité, leur intériorité et leurs besoins de sens, de beauté, de tendresse et de proximité. Cette violence intérieure s'est contaminée à l'extérieur par l'instauration de rapports de domination  et de contrôle à tous les niveaux : rapport au monde, à la nature, à l'argent, au pouvoir, aux hommes et aux femmes comme aux enfants. Ce dont nous manquons ce n'est pas de ressources, mais d'accès à ces ressources. L'intériorité transformante est la clé d'accès à ces ressources, la clé qui permet de passer du Moi au Nous. Aujourd'hui, le développement personnel et spirituel est la clé du développement social durable.
  • Christian Arnsperger, économiste et philosophe, chercheur au FNRS et à l'UCL, auteur de "Ethique de l'existence post-capitaliste" : "COMMENT CONCILIER DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET JUSTICE SOCIALE?". "Vivre simplement pour que d'autres puissent simplement vivre" : la formule de Gandhi est séduisante et mobilisatrice, mais qu'implique-t-elle au plan global? Cheminer vers la simplicité d'existence, se soucier d'évolution spirituelle, est-ce devenir indifférent à la politique, aux injustices, Est-ce se recroqueviller sur sa petite sphère? Ou bien peut-on vivre avec moins tout en s'engageant pour que d'autres, moins riches, moins favorisés, puissent vivre avec plus? Est-il possible de concilier la décroissance du Nors avec la croissance au Sud? Le commerce équitable fait-il partie de la soluation, ou fait-il parite du problème?

Exposés et témoignages (14h-14h45)

  • Emeline de Bouver (UCL Chaire Hoover), Pierre Pradervand(Vivre Autrement), Marcel Roberfroid (Amis de la Terre), Ezio Gandin (Amis de la Terres), Isabelle Cassiers (UCL), Eric Furnémont (Architecte-Philosophe),  Charlotte Luyckx (UCL), Patrick Olczyk (Amis de la Terre)

Ateliers (15h-16h30)

  • La simplicité comme chemin de vie
  • Les groupes de simplicité volontaire et les villes en transition
  • Résilience, responsabilité, rééappropriation sur le chemin de la simplicité
  • La dimension spirituelle de la simplicité volontaire
  • Simplicité volontaire, un acte subversif ?
  • Objectif de croissance

Table-ronde et conclusions (17h-18h30)

 

Participation : 15 à 30 euros en fonction de vos moyens.