Tisserand de la compréhension du devenir
Conférencier, expert et auteur

Le temps complexe

Tout peut arriver à tout instant. Comment s'engager sur un délai ou une échéance lorsque l'on ne contrôle réellement qu'une minorité des facteurs d'influence ? Cette évolution généralisée vers le flou et l'incertain impose de revoir fondamentalement notre relation au temps et de dépasser les techniques de planification pour aborder les méthodes de synchronisation.
  • Le temps complexe
  • 2008-01-08T08:30:00+01:00
  • 2008-04-30T16:00:00+02:00
  • Tout peut arriver à tout instant. Comment s'engager sur un délai ou une échéance lorsque l'on ne contrôle réellement qu'une minorité des facteurs d'influence ? Cette évolution généralisée vers le flou et l'incertain impose de revoir fondamentalement notre relation au temps et de dépasser les techniques de planification pour aborder les méthodes de synchronisation.
  • Quand Du 08/01/2008 08:30 au 30/04/2008 16:00 (Europe/Brussels / UTC100)
  • Ou France et Belgique
  • Nom du contact
  • Téléphone du contact 0(032)497.34.49.49 ou 0(033)3.86.76.09.05
  • Participants 6 au minimum et 15 au maximum
  • Ajouter l'événement au calendrier iCal

Toutes nos méthodes de gestion du temps, toutes nos techniques de planification sont implicitement basées sur la double hypothèse de la pertinence du temps standard linéaire et de la maîtrise de la majorité des paramètres d'évolution des événements.

Notre monde économique connaît depuis trente ans un important saut de complexité avec, comme corollaire, la perte de contrôle des événements et la croissance galopante de l'incertitude et de l'imprévisibilité.

Le temps standard commun devient un temps multiple personnel : c'est le temps complexe, non linéaire, à plusieurs niveaux (le temps des ordinateurs, d'Internet, des hommes individuels, des loisirs et du travail, des cycles managériaux et économiques, ne sont plus identiques et divergent de plus en plus). Nous entrons dans un temps éclaté où le temps standard s'efface au profit du temps vécu, où les rythmes de vie sont multiples et interagissants, où tout s'écoule de plus en plus vite.

De plus, l'horizon de visibilité se rétrécit, les cycles d'obsolescence s'accélèrent, la complexité ambiante multiplie à l'infini les paramètres dont une petite part seulement est peut-être maîtrisable : la planification devient de plus en plus difficile, voire impossible.

Il s’agit désormais de dépasser les classiques techniques de planification au moyen des méthodes de synchronisation.

Expert : Marc Halévy est prospectiviste et étudie spécialement le passage vers la société de la connaissance. A la fois scientifique, philosophe et dirigeant, l’auteur est un des spécialistes mondiaux des théories de la complexité.

Méthode pédagogique : exposés interactifs avec projection de diaporamas et travaux de mise en application.

Objectif: à l'issue du séminaire, les participants seront aptes à comprendre et à mettre en œuvre le passage du temps standard au temps complexe, et à dépasser les classiques techniques de planification au moyen des méthodes de synchronisation.

Support : syllabus du séminaire reprenant tous les documents de travail

Durée : 6 heures intensives (de 08:30 à 12:30 et de 14:00 à 16:00) ; dates sur demande d'un groupe constitué

Lieux : Namur (Belgique), Dijon / Lyon (France) ou sur demande d'un groupe constitué

Dates : à déterminer en octobre 2007, début 2008 et printemps 2008 (en cours)

Budget participation : 485 euros HTVA par personne (repas de midi, pause, boisson et syllabus compris; déplacements et hébergement éventuels non compris mais organisés sur demande)